Au seuil de la tentation

En effet, la grâce de Dieu s’est révélée comme une source de salut pour tous les hommes. Elle nous éduque et nous amène à nous détourner de tout mépris de Dieu et à rejeter les passions des gens de ce monde. Ainsi nous pourrons mener, dans le temps présent, une vie équilibrée, juste et pleine de respect pour Dieu.
(Tite 2 : 11,12)

En cédant à la tentation vous édifiez une forteresse dans votre esprit. Chaque fois que vous êtes poussés à vous conformer au plan B au lieu de suivre le plan A de Dieu pour votre vie, vous rencontrez une tentation. A la racine de toute tentation se trouve l’invitation à vivre indépendamment de Dieu et à satisfaire des besoins légitimes par des moyens qui viennent du monde, de la chair ou du diable plutôt que de Christ. C’est le grand combat. Et Satan sait sur quels boutons appuyer pour vous inciter à ne plus dépendre de Christ.

Dès que vous êtes tentés de répondre à vos besoins par le monde plutôt que par Christ, vous vous trouvez au seuil d’une décision. Si vous ne choisissez pas immédiatement de rendre cette pensée « captive à l’obéissance de Christ » (2 Corinthiens 10 :5) vous commencerez à la considérer comme une possibilité. Et si vous retournez cette idée dans votre tête, vos émotions seront immédiatement influencées et la probabilité de céder à cette tentation augmentera.

Les Écritures nous enseignent que Dieu nous donne le moyen d’échapper à toute tentation (1 Corinthiens 10 :13).  Mais cette possibilité se trouve tout au début de la tentation. Si vous ne maîtrisez pas la tentation à sa genèse, vous risquez de lui permettre de vous maîtriser. Rare est le croyant qui peut se retourner après s’être dirigé vers le plan B.

Un homme voit par exemple une photographie pornographique et il est tenté par des pensées malsaines. Il a l’occasion de réagir en pensant : « Je n’ai plus de lien avec le péché. Je choisis maintenant de rendre cette pensée captive à l’obéissance à Christ. Je ne vais pas regarder et je ne vais pas penser. » Et il se sépare immédiatement de la photo et échappe à la tentation.

Mais s’il hésite au seuil de la tentation, il regardera l’image et commencera à fantasmer. Il provoquera un glissement émotionnel qui produira une réaction physique difficile à arrêter. Il doit capturer aussitôt la pensée tentante ou c’est elle qui le capturera.

Mon Dieu, je veux aujourd’hui obéir à ton plan parfait pour ma vie. Je ne veux pas diriger mes pensées vers le plan B. Que tu puisses affermir ma détermination à l’obéissance.

Neil Anderson

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s