Au-delà des limites définies par Dieu

« Tout autre péché qu’un homme commet est extérieur à son corps,
mais l’homme immoral (fornicateur) pèche contre son propre corps. »

1 Corinthiens 06 : 18

Les glandes sexuelles appartiennent au système nerveux autonome dont Dieu nous a dotés. Le fonctionnement sexuel normal est un cycle de vie régulier et rythmé. Mais quand Jésus dit : « Quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis adultère avec elle dans son cœur » (Matthieu 5 : 28), Il parle d’un comportement qui dépasse les limites définies par Dieu pour le sexe. En grec la convoitise se dit « epithumos ». Le préfixe « epi » veut dire
« ajouter à » ce qui signifie qu’on ajoute quelque chose à un fonctionnement normal. Jésus nous demande de ne rien ajouter à ce que Dieu a prévu pour notre sexualité en polluant nos esprits avec des pensées de convoitise. La seule façon de contrôler nos pulsions sexuelles est de contrôler nos pensées.

La convoitise sexuelle se manifeste par des actions physiques, et c’est là qu’intervient Romains 6. Nous ne devons pas laisser le péché régner dans nos corps mortels (verset 12) en les utilisant comme des instruments d’iniquité (verset 13). Chaque fois que vous livrez injustement vos corps au péché sexuel, vous ouvrez une porte à Satan et votre problème sexuel devient un problème spirituel. Un missionnaire me racontait à la fin d’une conférence qu’après 20 ans de servitude à la convoitise il était enfin libéré. Il avait cherché de l’aide pour résoudre son problème pendant son service missionnaire et à chaque congé, mais il n’avait jamais remporté de victoire durable jusqu’à ce qu’il réalise que c’était un problème spirituel exigeant une réponse spirituelle.

L’Écriture souligne que les péchés sexuels se classent dans une catégorie à part parce qu’ils impliquent le corps. Presque toutes les personnes qui m’ont consulté pour un conflit spirituel ont confessé un problème sexuel.

Seigneur, je Te soumets ma vie sexuelle comme une expression d’adoration. Je choisis aujourd’hui d’assumer la responsabilité de mes pensées.

Neil Anderson

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s