Transformation radicale de notre nature profonde

 « Car vous étiez autrefois ténèbres, mais maintenant vous êtes lumières dans le Seigneur ; marchez comme des enfants de lumière. »

Éphésiens 5 : 8

Éphésiens 2 : 1-3 définit ainsi notre nature sans Christ : « Vous étiez morts dans vos fautes et dans vos péchés, (dans lesquels vous avez marché autrefois, selon le train de ce monde, selon le chef de l’autorité de l’air… vous étiez par nature des enfants de colère. » Avant de devenir chrétiens, notre nature profonde était péché, avec pour conséquence la mort (la séparation d’avec Dieu). Nous étions tournés vers nous-mêmes et vers satan.

Mais à notre conversion, Dieu a transformé notre nature profonde ; nous sommes devenus « participants de la nature divine, ayant échappé à la corruption qui est dans le monde par la convoitise » (2 Pierre 1 :4) Vous n’êtes plus dans la chair ; vous êtes en Christ. Vous aviez une nature de péché avant votre conversion, mais vous êtes maintenant participants de la nature divine de Christ. Paul l’exprime ainsi : « Vous étiez autrefois péché, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur ; marchez comme des enfants de lumière. » (Éphésiens 5 : 8)  « En sorte que si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. » (2 Corinthiens 5 :17)

Satan veut nous faire croire que nous n’avons pas changé, mais nous devons croire et vivre en harmonie avec le fait que nous sommes désormais une nouvelle personne en Christ.

Le Nouveau Testament appelle « vieil homme » la personne que vous étiez avant de recevoir Christ. Lors du salut, le vieil homme déterminé à vivre indépendamment de Dieu et donc sous l’empire du péché est mort (Romains 6 : 6). Il cède la place à l’homme nouveau, conscient de sa nouvelle identité en Christ et disposé à agir en dépendance à Dieu (Galates 2 : 20).

Il fallait que le vieil homme meure pour que le péché n’ait plus d’emprise sur vous. Ce n’est pas parce que vous êtes un homme nouveau que vous ne péchez plus (1 Jean 1 : 8). Mais votre vieil homme a été crucifié et enseveli avec Christ et le péché n’est plus inévitable (1 Jean 2 : 1). Vous péchez quand vous choisissez d’agir indépendamment de Dieu.

Merci Seigneur pour cette espérance que je suis mort au péché et vivant pour Dieu. Je suis désormais une nouvelle créature en Christ.

Neil Anderson

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s